Comment chauffer efficacement et rapidement son spa

Pour qu’une séance de spa soit un réel moment de bien-être et de relaxation, la température de l’eau est primordiale. Or, mal maîtrisé, le chauffage peut rapidement devenir énergivore… et donc coûteux.

Des solutions existent pour chauffer rapidement son spa, ainsi que des astuces pour optimiser les temps de chauffage. Ainsi, vous glisserez dans l’eau avec délice, et sans vous soucier de la facture d’électricité.

Quelle est la température d’eau idéale dans un spa ?

En position statique, le corps se refroidit vite. Ainsi, alors que dans une piscine à 27°C, vous vous sentez comme un poisson dans l’eau, dans un spa, vous aurez vite froid. En réalité, sous 33°C, la séance de spa ne vous apportera pas tous les bienfaits escomptés. Au dessus de 37°C, attention au coup de chaud, tout particulièrement chez les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées ou cardiaques. Pour profiter pleinement de ce moment de bien-être, la température de l’eau d’un spa doit être située entre 35° C et 37° C.

Spa en intérieur avec Champagne

Combien de temps faut-il pour chauffer un spa ?

Le temps de chauffage d’un spa dépend de plusieurs paramètres. En extérieur, l’eau aura tendance à se refroidir plus rapidement qu’à l’intérieur, d’autant plus si l’on est en hiver. La durée va aussi varier en fonction du volume d’eau à chauffer. Enfin, la puissance de votre spa joue un rôle essentiel.

Pour avoir une idée, sachez qu’un spa pour 4 personnes, avec un volume de 1 m3 d’eau, mettra entre 5 et 8 heures pour passer de 20 à 37° C. Mais il est recommandé de maintenir une température de l’eau à 30° C minimum, afin d’éviter des pics de consommation d’électricité, très énergivores (lire plus bas).

Quel type de chauffage choisir pour un spa ?

Certains systèmes de chauffage sont plus efficaces que d’autres. Deux grands types existent.

Le chauffage électrique est le plus courant. Il peut être en contact direct avec l’eau, ou pas. Dans les 2 cas, ils sont de performance égale. Attendez-vous à gagner 1° C par tranche de 30 ou 60 min, selon le volume d’eau.

L’échangeur thermique, le plus efficace et le plus économique… à condition de posséder une chaudière, une pompe à chaleur ou des panneaux solaires. Si c’est le cas, il suffit de relier votre spa au système. L’eau est alors chauffée par transfert de calories depuis le circuit primaire vers le circuit secondaire.

Mais également chauffage solaire, durant l’été surtout. Très logiquement, cela suppose avant tout que votre spa soit situé… en extérieur. Et aussi que vous vous situiez dans une région très ensoleillée, avec 6 heures de plein soleil par jour minimum.

L’efficacité d’un tel système de chauffage se vérifie donc surtout en été. Il se présente alors sous deux formes : un tapis souple doté de capteurs, destiné aux spas de petite taille, ou des panneaux solaires. Dans le deuxième cas, il s’agit souvent d’une installation prévue dans le cadre plus général du système de chauffage de la maison.

Les astuces pour chauffer rapidement son spa et maintenir la température de l’eau

Quelques réflexes et habitudes peuvent aider à faire gagner quelques degrés à la température de l’eau de votre spa, et à la maintenir.

Tout d’abord, veillez à la bonne isolation de la cuve. Un bardage en bois ou en pierre protégera mieux des variations extérieures de température.

Vous pouvez également, si ça n’est pas déjà le cas, faire injecter de la mousse de polyuréthane entre la cuve et le tablier. Mieux encore, certains modèles de spa de haute qualité sont dotés d’un système d’isolation polyisocyanurate pour une isolation encore plus poussée (et résistante aux petits rongeurs).

Les spas IBIZA sont isolés avec cette dernière technologie, nommée Rmax. Retrouvez plus d’info ici

Lors de l’usage quotidien du spa, veillez à bien fermer la couverture du spa après chaque utilisation. Ce simple geste permettra de maintenir la température de l’eau. En effet, les trois-quarts de l’énergie s’échappent par la surface ! Choisissez une couverture épaisse et rigide, de 10 cm d’épaisseur minimum.

Enfin, comme pour le chauffage d’une maison, maintenir une certaine température – entre 30° C et 32° C – est, au bout du compte, bien plus économique que de faire chauffer l’eau uniquement lorsque l’on s’en sert.

Ces quelques règles simples vous permettront de faire chauffer rapidement votre spa et de maintenir la température de l’eau idéale. À vous les moments de détente !